• Profil

    ProfilAccueilPrononcé [koh kouh ah]

    Kokua est un mot Hawaïen qui signifie et englobe le concept de “donner, partager et aider généreusement les autres”.

    L’association a pour but de diffuser des connaissances et des techniques pour construire ensemble un environnement de vie sain et durable. Il est question de construction de bâtiments mais aussi d'apprendre à concevoir les espaces extérieurs comme parties intégrantes du projet d'habitat (jardin-potager, forêt fruitière, protection du terrain contre les érosions et autres évènements naturels, etc).

    Dans de nombreux pays, les gouvernements locaux laissent à la charge des populations la gestion des énergies (eau, cuisson, chauffage et refroidissement, électricité) ainsi que la gestion des déchets domestiques.

    L’idée est de donner des outils et des méthodes de mieux vivre simples et peu coûteuses au plus grand nombre.

    La Permaculture est l'un de ces outils; elle est une approche sensible qui invite à faire partie de la solution plutôt que du problème pour servir un mode de vie durable en créant des écosystèmes comestibles.

    Nos connaissances vont de l'architecture, passant par la maçonnerie utilisant exclusivement des matériaux naturels, la charpente bois, les enduits terre et chaux, la maîtrise des énergies renouvelables dans les pays en voie de développement, la Permaculture, l'agroécologie, la construction de toilettes sèches, fours solaires, poêles à inertie, cuiseurs bois, etc.

    Nous intervenons sous diverses formes selon les besoins; des ateliers de formation pour les communautés locales, de l'assistance technique sur place et/ou à distance (de la conception au suivi de chantier), des stages-ateliers internationaux, de la mise en oeuvre directe avec formation en parallèle de maçons locaux.

    Afin de mieux comprendre les interactions entre les pays occidentaux et le reste du monde, l’association propose des ateliers-chantiers solidaires sur la base de l’apprentissage de la Permaculture et de l’écoconstruction à l’étranger.

    Le choix du pays d’intervention est fait en fonction des organismes locaux qui souhaitent participer à ces échanges. Les contacts sont établis grâce à l’expérience de terrain de certains membres de l’association kokua.